Mars 2021

Temps de covid, temps de baptêmes…
Nous connaissons les trois grandes
recommandations de Jésus pour le Carême : la
prière, l’aumône et le jeûne.
Nous connaissons aussi la grande discrétion dont
ces bonnes oeuvres doivent être entourées. Avec
l’insistance sur la pratique secrète de la charité,
Jésus met en lumière la vertu de l’humilité sans
laquelle nos bonnes oeuvres, même magnifiques,
deviennent une occasion de célébration de notre
égo et une satisfaction sèchement personnelle.

L’épreuve des 40 jours au désert est un temps de purification et de guérison de
notre amour. Elle est particulièrement ardue, en cette période de pandémie et de
restrictions de nos libertés de contact et d’action. Malgré cela, la détermination
de celles et ceux qui aiment Jésus et qui se préparent au baptême reste entière.

Notre paroisse se prépare donc aussi activement pour vivre la fête du baptême
à Pâques. Cette célébration pascale et baptismale concernera notamment les
adultes: Bastien et Mathieu, les ados : Paolina, Hanaé, Trinity, Valentín, Amélie,
et les plus jeunes : Robin, Raphaël, Alejandro et Jean-Lou.

Comme une mère-poule rassemble ses petits sous ses ailes, couvrons-les du
manteau de nos prières. Et réjouissons-nous dans le Seigneur, car le cercle de la
famille chrétienne s’agrandit, malgré les affres du covid.

Père Camille