Avril 2019

Le mois d’avril cette année va nous appeler à vivre deux
moments forts dans la vie chrétienne et dans la vie de
notre paroisse : la deuxième partie du carême et la Pâque.
Tous nous sommes appelés à vivre «ce temps favorable»
mais d’une manière particulière pour ceux et celles qui se
préparent au baptême.

Deux enfants en âge de scolarité et une femme
catéchumène vont être baptisés à la veillée pascale.
Et trois dimanches avant Pâques nous accompagnons les
catéchumènes pour les célébrations des scrutins.
Quelques paroissiens m’ont demandé :
« LES SCRUTINS qu’est ce que c’est ? »
Pendant les 40 jours du Carême, avec l’ensemble
des chrétiens, les catéchumènes vivent comme un
«entraînement» (tels des sportifs !), par la prière, l’écoute de la parole de Dieu, la conversion…
sans oublier la pratique de l’effort personnel et de la charité envers les autres. Il est demandé
aux futurs baptisés, durant ces 40 jours, «d’avoir le désir de parvenir à une connaissance intime
du Christ.»

Cette période est aussi l’occasion, pour les catéchumènes, de se repréciser les choix qu’ils ont
fait et qu’ils auront toujours à faire, d’affermir leur désir continuel de conversion. L’expérience
montre que ce temps peut être très important pour eux : combats intérieurs, surgissement de
doutes et de peurs, pressions de l’entourage, etc.
Pendant cette période de l’ultime préparation aux sacrements de Pâques, l’Église offre aux
catéchumènes trois rites pénitentiels que l’on appelle «scrutins». Le mot évoque le discernement
entre la lumière et les ténèbres. Les «appelés» sont invités à la conversion, à se tourner vers le
Seigneur pour se voir à sa lumière.

Le rituel recommande de célébrer ces trois scrutins, solennellement, les 3ème, 4ème et 5ème
dimanches de Carême. Pourquoi ? Parce que les baptisés ont à vivre cette dimension de
conversion avec les catéchumènes.
Les dates sont déjà annoncées : samedi 30 mars 18 h à St Pierre, dimanche
31 pour les enfants (KT dimanche) à St Fulcran, dimanche 7 avril 11 h à
St Fulcran.

Nous, baptisés, nous avons à vivre cette dimension de conversion avec
les catéchumènes, les accompagnant dans les célébrations et dans la
prière.

Père Luis Iniguez