Le samedi 10 février, l’aumônerie du secteur Lergue Hérault s’était donnée rendez-vous à la Métairie Sicard sur la commune de Saint Nazaire de Ladarez. Venus de Gignac, Clermont l’Hérault et Lodève, les jeunes et leurs accompagnateurs sont partis avec le jour naissant par des routes sinueuses pour arriver au point de rassemblement.

Le trajet a pu paraître long, mais la récompense n’en a été que plus grande. La Métairie s’est dévoilée dans un écrin de nature, de garrigue et de schiste. Entre vignes et vallons, nous semblions être perdus, loin de tout, comme au désert avec Jésus. L’endroit évoquait la solitude et le silence, parfait pour parler du Carême, thème de notre rencontre.

Nous sommes entrés dans cette journée en partageant un petit-déjeuner et des paroles d’amitiés réchauffants ainsi âmes et corps alors que les températures extérieures ne s’élevaient guère. Ensuite, nous avons célébré les Cendres en profitant d’un enseignement du Père Camille sur le sujet. Ainsi marqué de la croix du Christ sur le front nous nous sommes répartis en groupe pour réfléchir chacun sur l’un des textes des 5 dimanches de Carême.

Chaque groupe étudiait le texte dont il avait la responsabilité, chacun à son aise dans l’une des innombrables pièces de la Métairie Sicard. La tâche était d’une grande importance car le diocèse avait demandé à notre secteur d’aumônerie de réaliser une vidéo pour chaque dimanche de Carême en rapport avec ses lectures. Réunies sous le titre de « 60’s pour mon Carême », les vidéos seraient diffusées dimanche après dimanche permettant d’apporter réflexion et prière aux visiteurs du site du Diocèse. Les enfants, attentifs et motivés, ne manquaient pas d’idées !

Une pause nous a permis de partager un repas et de reprendre quelques forces avant de passer à l’enregistrement des différentes vidéos. Parfois dans le froid de l’extérieur, parfois dans une salle, avec ou sans musique, l’originalité était de mise.

Et voici déjà que notre journée touchait à sa fin ! La célébration de la messe est venue conclure notre journée de partage et d’échange.
Nous avons ensuite repris la voiture, un peu triste de se séparer mais dans la joie de la promesse de notre prochaine rencontre.

 


LQ