Dernières actualités de la paroisse

Important - Fête de la St Fulcran

Chers amis,

Ce Dimanche 17 mai, il était prévu que je vienne célébrer la fête de St Fulcran chez vous. Malheureusement, à cause du contexte actuel, cela ne pourra pas se faire. Je le regrette bien sûr, mais j’ai bien pris note de la date en 2021.

Au mois de juillet dernier, peu de temps après mon arrivée dans le diocèse, j’ai pu visiter la belle cathédrale de Lodève, découvrir la vie de ce grand évêque que fut St Fulcran et entendre combien son souvenir est demeuré vivant dans le Lodévois. L’attachement et la dévotion dont vous faites preuve à l’égard de cette grande figure de sainteté est un beau témoignage de foi.

Comme nous y invite l’auteur de la lettre aux Hébreux : « Souvenez-vous de ceux qui vous ont dirigés ; ils vous ont annoncé la Parole de Dieu. Méditez sur l’aboutissement de la vie qu’ils ont menée et imitez leur foi. Jésus Christ, hier et aujourd’hui, est le même, il l’est pour l’éternité ». (He 13, 7-8).

Nous sommes les héritiers d’une longue lignée de témoins de l’Evangile et de bâtisseurs de communautés qui intercèdent pour nous. Aujourd’hui notre foi s’appuie sur cette Tradition ininterrompue et il nous faut puiser dans ce bel héritage pour être les disciples du Christ au milieu de ce monde et continuer à être les pierres vivantes de l’Eglise.

Dimanche prochain, vous aurez encore à cœur de demander au Seigneur, par l’intercession de Saint Fulcran, de nous donner les grâces nécessaires pour traverser les épreuves que nous connaissons et pour nous faire grandir en sainteté.

Fulcran a été un bel exemple de dévouement auprès de tous. Puisse sa vie nous inspirer encore des gestes d’attention et de service, tout particulièrement à l’intention des malades et des personnes en grande difficulté.

En union de prière avec vous tous, je vous bénis.

Mgr Alain Guellec
Evêque auxiliaire du diocèse de Montpellier


Vandalisme de la Croix du Pic St Loup

Montpellier, 12 mai 2020

La Croix située au sommet du Pic Saint-Loup depuis plus d’un siècle a été abattue. Cet acte de vandalisme nous blesse tous et atteint tout spécialement les catholiques car ils reconnaissent dans la Croix le signe de leur foi.
Tout acte porté contre des signes religieux est inadmissible. Il demande à chacun un sursaut de fraternité.
J’invite aujourd’hui même les catholiques du diocèse de Montpellier à prier devant la Croix du Sauveur.

+ Pierre-Marie Carré
Archevêque de Montpellier

Crédit Photo – Sapin88 / CC BY-SA

Sapin88 / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

Lettre d'information - MAI 2020

PETIT BABILLARD SACERDOTAL Diocèse de Montpellier MAI 2020 – No spécial (04)

 

A partir du 11 mai, …
MGR PIERRE-MARIE CARRE, MGR ALAIN GUELLEC,
P. GERARD BLAYAC

Chers amis,
A partir du 11 mai, nous allons vivre une nouvelle phase dans la vie sociale et cultuelle. Cela nous réjouit et manifeste notre engagement au service du bien de tous. Mais cela nous demande également une plus grande responsabilité car le virus est toujours à l’œuvre !  Les choses ne reprendront pas comme avant. Il est bon dans les paroisses de garder la communication mise en place depuis des semaines.

1. Pendant cette période de transition, tout rassemblement de plus de 10 personnes est à proscrire (sauf pour les obsèques ou une dérogation est accordée jusqu’à 20 personnes).

Il est indispensable de veiller à la distance entre les personnes ; il est demandé d’avoir une distance d’un mètre au moins entre chaque personne (4 m2 par personne). On peut donc, à l’intérieur de ces limites, célébrer les sacrements, en particulier la messe, quel que soit le lieu, en ayant grand soin d’observer les mesures sanitaires prescrites.

Des rencontres de moins de 10 personnes peuvent donc avoir lieu.

2. Il est bon de laisser les églises ouvertes. On peut y venir librement, en évitant les regroupements, pour prier, adorer le Seigneur. Il est sans doute plus facile d’y respecter les mesures de distanciation sociale que dans une maison.
Des prêtres peuvent s’y trouver et être disponibles pour le sacrement du pardon.

3. Les activités de catéchèse et d’aumônerie peuvent reprendre, avec l’accord des parents, en veillant au nombre, aux distances et aux gestes-barrières.

4. Il est recommandé de porter la communion aux personnes malades ou isolées (voir avec le S.E.M.).

5. On observe une aggravation des cas de précarité. Il est important de soutenir le Secours Catholique et les autres associations caritatives à l’œuvre dans vos paroisses…

6. Des indications sur la manière de procéder à partir de la Pentecôte vous seront données dès que le Gouvernement aura fourni des précisions.

7. Enfin, la messe chrismale sera célébrée le lundi 29 juin à 18h 30 à la cathédrale St Pierre.

 

Dans l’attente de vous retrouver, nous vous assurons de notre disponibilité et de notre prière.

 

Retrouvez plus de détails et d’informations dans les annonces de la semaine